Faut-il souscrire à une assurance pour son animal de compagnie ?

Traitements pour des maladies telles que le parvovirus, la maladie de Carré, la rage, etc.Nous avons pour obligation de souscrire à une assurance habitation ou à une assurance auto mais nous n’avons pas toujours le réflexe de souscrire à une assurance pour son animal de compagnie.

Pourquoi souscrire à une assurance ?

Elle fonctionne sur le même principe que l’assurance maladie humaine, qui couvre les frais de traitement médical pour les humains. Si votre animal présente un risque accru de développer certaines pathologies liées à sa race, nous vous recommandons d’opter pour une assurance performante, qui couvre un grand nombre de traitements vétérinaires et éventuels. Il est important de savoir exactement ce que couvre l’assurance pour animaux de compagnie avant de souscrire à un contrat.

Les mutuelles pour animaux de compagnie prennent généralement en charge plusieurs actes vétérinaires liés à la maladie et à l’hospitalisation. De cette manière et lorsque votre animal est couvert par une mutuelle pour animaux de compagnie, un remboursement peut être effectué pour l’achat de médicaments, de vaccins, de consultations, d’examens de laboratoire et d’actes chirurgicaux.

Comme pour vous, les tarifs varient selon la formule choisie. Ils sont ainsi remboursables entre 50 et 100% des dépenses et dans la limite d’un plafond annuel défini dans le contrat.

Comment assurer un animal de compagnie ?

Pour protéger au mieux votre animal de compagnie, les compagnies d’assurance proposent différents types de polices et différents niveaux de couverture. Vous pouvez choisir les formules et les niveaux de protection les plus adaptés à vos besoins. Parmi les garanties de base fournies par les polices d’assurance pour animaux de compagnie, on trouve : les consultations vétérinaires (y compris la chirurgie), les médicaments, les injections, les prélèvements (comme les analyses de sang), etc.

A lire aussi :  Doit-on assurer son animal de compagnie ?

L’assurance pour chiens et animaux de compagnie couvre les coûts associés à divers types d’interventions médicales. La couverture de l’opération dépendra du niveau et du type de protection offerte par la compagnie d’assurance.

Est-ce que ça vaut le coup de prendre une mutuelle pour chien ou son chat ?

Votre fidèle compagnon est considéré comme un membre à part entière du foyer. S’il montre des signes de faiblesse, emmenez-le immédiatement chez le vétérinaire. Mais les soins ne sont pas forcément donnés. Les dépenses peuvent être élevées : 120 euros pour une castration chirurgicale, 20 euros par séance de déparasitage, ou 70 euros pour une prise de sang vétérinaire.

Pour certains propriétaires, ces coûts sont tout simplement trop élevés et ils décident d’euthanasier leur animal. Le nombre d’animaux tués chaque année en France est en augmentation depuis 2008, selon les chiffres du ministère français de l’Agriculture.

Quelle est la meilleure assurance pour animaux ?

Il faut savoir que selon la formule choisie, les conditions et le coût de votre assurance pour chien et chat peut varier et le niveau de garanties ne sera pas le même. Les frais de santé peuvent rapidement devenir une source importante de dépenses, ce qui nécessite d’avoir une couverture adéquate et solide. Pour choisir la meilleure couverture possible, il est important de comparer les différentes offres et de faire jouer la concurrence entre les différentes compagnies présentes sur le marché.

Souscrire à une assurance pour son animal de compagnie est-il obligatoire en France ?

Non, mais c’est recommandé. Il est en revanche obligatoire d’avoir un certificat de vaccination contre la rage pour tous les animaux domestiques vivant en France. Ce certificat doit être renouvelé tous les trois ans. Il est également conseillé de faire implanter une puce électronique sous la peau de votre chien ou chat. Cette puce contient des informations sur son propriétaire et permet de le retrouver si besoin.

A lire aussi :  Comment assurer mon animal ?

Combien ça coûte d’assurer son animal de compagnie ?

Selon la police que vous choisissez, les primes varient de 10 à 30 euros par mois. Plus les garanties et le taux de remboursement des actes sont élevés, plus le tarif grimpe : prise en charge des vaccins, des actes chirurgicaux, vermifuge, hospitalisation, voire d’une alimentation spécifique (pour certaines assurances haut de gamme).