changer assurance emprunteur

Comment changer d’assurance emprunteur ?

Lorsque l’on souscrit un prêt immobilier, on est obligé de souscrire une assurance emprunteur. Cette assurance rembourse le capital restant du crédit en cas de décès, invalidité ou incapacité de l’emprunteur. Souvent, elle est proposée par la banque, et est constituée d’un ensemble d’options avec des tarifs variables. De nombreux particuliers souhaitent alors comparer les offres disponibles pour trouver le contrat le mieux adapté à leurs besoins.

En France, il est possible de changer d’assurance emprunteur grâce aux dispositions de la loi Hamon. Laquelle permet à tout emprunteur de résilier son assurance actuelle, et de souscrire un nouveau contrat auprès d’une autre compagnie plus avantageuse. Mais comment procéder ? Et quelles sont les étapes à suivre ? Nous allons voir cela dans cet article.

Les différentes étapes pour changer d’assurance emprunteur

Changer d’assurance emprunteur peut être très intéressant, bien que la procédure soit assez complexe. Il existe en effet de nombreuses obligations et formalités à respecter pour pouvoir procéder à ce changement. Voici donc les étapes à suivre :

  1. Comparez les offres en ligne. Avant de vous engager auprès d’une nouvelle compagnie, nous vous recommandons de comparer les assurances emprunteurs proposées sur Internet. Vous pourrez ainsi trouver le contrat le plus avantageux pour votre situation. Faites attention aux garanties couvertes, à la qualité du service client et au prix de l’assurance.
  2. Rédigez votre lettre de résiliation. Une fois que vous avez choisi votre nouveau contrat, vous devrez envoyer une lettre de résiliation à votre assureur actuel, de manière à interrompre votre contrat. Cette lettre doit contenir certaines informations comme votre nom, adresse, numéro de contrat, etc. Vous devez également indiquer les motifs de votre résiliation.
  3. Informez votre banque. Lorsque vous changez d’assurance emprunteur, il est important de prévenir la banque qui finance votre prêt. Pour ce faire, vous devez fournir à votre banque la preuve de votre résiliation et de votre nouvelle souscription. C’est seulement après avoir reçu ces documents que la banque pourra accepter le changement et modifier le contrat de prêt.
  4. Profitez des avantages. Une fois que votre nouvel assurance emprunteur a été acceptée par la banque, vous pourrez immédiatement profiter des avantages liés à votre nouveau contrat. Notamment, le montant des mensualités sera revu à la baisse, et vous serez protégé contre les risques liés à votre prêt.
A lire aussi :  L'assurance emprunteur est elle obligatoire ?

Substitution de contrat

Le changement d’assurance emprunteur s’effectue généralement par substitution de contrat, c’est-à-dire que le nouveau contrat remplace entièrement le contrat initial. Toutefois, il est parfois possible de ne pas procéder à la résiliation et de conserver le contrat d’origine, sous certaines conditions. En effet, certaines compagnies proposent des services de « portabilité » permettant de transférer vos garanties vers un autre assureur sans rompre votre contrat. Si votre assureur actuel propose un tel service, vous pourrez alors conserver votre contrat initial et souscrire une assurance complémentaire auprès de votre nouvel assureur. Attention cependant à bien vérifier que les garanties du nouveau contrat sont bien compatibles avec celles du contrat initial.

Dans tous les cas, il est conseillé de demander conseil à votre courtier, afin qu’il vous oriente vers la solution la plus appropriée pour votre situation. Votre courtier vous accompagnera tout au long du processus et vous aidera à trouver le meilleur contrat pour votre assurance emprunteur. Il vous guidera également dans les démarches administratives à effectuer et facilitera le passage d’un contrat à l’autre.

Conclusion

La loi Hamon permet aux emprunteurs de pouvoir comparer les offres d’assurance emprunteur et de changer si nécessaire. Toutefois, le processus est relativement complexe et implique de nombreuses démarches. C’est pourquoi il est fortement recommandé de demander conseil à un courtier pour trouver le contrat le plus adapté à son profil et bénéficier du meilleur type de protection.