assurance emprunteur

Quelle est la procédure pour changer son assurance emprunteur ?

Pour faire valider votre demande de prêt immobilier par votre banquier, vous devez choisir la bonne assurance emprunteur. Néanmoins, après l’obtention du crédit immobilier, le client a tout à fait le droit de changer d’assureur. Pour cela, il doit suivre un ensemble d’étapes afin de couvrir au mieux son prêt. Dans cet article, nous vous expliquerons en détail la procédure que vous devez suivre pour faire un changement d’assurance de prêt.

Est-il possible de changer son assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur a pour but de garantir à un institut financier le remboursement du prêt accordé à son assuré. En effet, lorsqu’il s’agit d’un prêt immobilier, les banques exigent souvent la souscription à une assurance emprunteur. Cependant, il faut savoir que la banque n’accepte pas toutes les assurances emprunteur. En effet, tous les instituts financiers favorisent les assureurs qui présentent des garanties adaptées à leurs intérêts.

Il faut savoir que la banque a tout à fait le droit de refuser l’assurance de l’emprunteur. Dans ce cas, celui-ci est obligé de choisir un autre assureur plus convenant. En fait, le changement d’assurance emprunteur peut se faire à n’importe quel moment, il suffit d’informer l’assureur de votre volonté de résilier le contrat.

Est-ce que la banque inflige des frais supplémentaires lors du changement d’assurance ?

Légalement parlant, lorsque vous décidez de changer d’assurance emprunteur, la banque n’a pas le droit de venir à l’encontre du désir de son client, ni de lui imposer des charges supplémentaires. Toutefois, il faut savoir que lors de la présentation d’un nouvel assureur emprunteur par le client, la banque disposera de 10 jours pour accepter ou refuser cette entité.

A lire aussi :  Découvrez les assurances emprunt les plus fiables du marché !

Quelle est la procédure légale pour changer son assurance emprunteur ?

Changer d’assurance emprunteur est une procédure très courante. En effet, après l’obtention d’un crédit immobilier, plusieurs personnes préfèrent trouver un autre assureur, et ceci, pour les raisons suivantes.

Faire plus d’économies

Sur le marché, vous pouvez trouver des assurances emprunteur qui proposent des garanties similaires à celles de votre banque, mais avec un coût très réduit. Et étant donné que le taux d’intérêts fixé par la banque n’est pas négociable, changer d’assureur est la meilleure façon pour faire des économies !

Élargir ses avantages

Il faut savoir que les assurances emprunteur n’assurent pas toutes les mêmes avantages. En effet, certains assureurs se limitent au remboursement en cas d’incapacité de paiement temporaire. Ce qui est insuffisant !

Hormis ces avantages, la procédure de changement d’assureur est très simple à faire. Vous trouverez ci-dessous les étapes que vous devez suivre.

Étape 1 : informer votre assureur

Pour changer d’assureur, la première étape consiste à informer celui-ci de votre désir de résilier le contrat d’assurance. Cela dit, il existe plusieurs manières pour faire votre demande de résiliation :

  • envoyer une lettre recommandée à l’assureur ;
  • confier la procédure de résiliation du contrat au nouvel assureur ;
  • envoyer votre demande de résiliation en ligne depuis l’espace client.

En fait, la dernière méthode est généralement adoptée lorsqu’il s’agit d’assurance en ligne. Si on prend l’exemple de l’assurance Allianz, celle-ci permet à ses clients de résilier leur contrat en ligne, en effectuant quelques clics. Par ailleurs, quelle que soit la méthode empruntée, vous devez mentionner dans votre demande de résiliation la raison pour laquelle vous avez décidé de mettre fin au contrat.

A lire aussi :  L'assurance emprunteur est elle obligatoire ?

Étape 2 : informer votre banquier

Votre banquier doit être informé de la substitution afin qu’il puisse modifier le contrat relatif au crédit et conclure avec le nouvel assureur. Néanmoins, avant de finaliser votre demande de résiliation du contrat, vous devez attendre le verdict de votre banquier. En effet, celui-ci peut refuser le changement d’assureur.

Étape 3 : transfert de votre dossier

Si votre banquier valide votre nouvel assureur, dans ce cas, vous pouvez entamer le transfert de votre dossier.