Comment faire pour obtenir une résiliation d’assurance moto ?

Lorsque vous achetez une moto, la souscription à une assurance moto est une obligation afin de rouler tout en étant couvert en cas d’incidents. Cependant, que vous ayez envie de revendre votre moto, réaliser des économies ou changer votre assurance, il est possible de résilier votre ancien contrat. Comment obtenir la résiliation de son assurance moto ? Voici l’essentiel à retenir.

Résilier son assurance moto à l’échéance

Lorsque vous souscrivez à un contrat d’assurance moto, sachez que ce contrat est à tacite reconduction. C’est-à-dire qu’il est renouvelé automatiquement au bout d’un an. Cependant, dès que vous arrivez au bout de la première année d’engagement, vous avez la possibilité de faire une résiliation assurance moto à la date d’échéance sans avoir besoin de justifier votre décision. Pour y arriver, il vous suffit de faire parvenir à votre assureur une lettre de résiliation. Ceci doit être fait 2 mois au minimum avant la date butoir. Une fois que la résiliation sera effective, demandez à votre assureur de vous faire parvenir votre relevé d’information. Ce dernier est obligé de vous les envoyer sous un délai de 15 jours.

Faire recours à la loi Châtel pour résilier son assurance moto

Lorsqu’il arriverait que vous manquiez la date d’échéance, vous avez la possibilité de faire recours à la loi Châtel pour résilier votre contrat d’assurance moto. À cet effet deux cas de figure sont possibles. Le premier, c’est lorsque le contrat auquel vous avez souscrit ne mentionne pas l’avis d’échéance. À ce niveau, vous pouvez résilier votre contrat n’importe quel moment.

A lire aussi :  Quel document fournir pour assurer une moto ?

Le deuxième point, c’est lorsque vous envoyez l’avis d’échéance à moins de 15 jours avant la fin ou après la période de résiliation. Ainsi, vous aurez un délai de 20 jours pour effectuer la résiliation assurance moto.

Faire recours à la loi Hamon pour résilier son assurance moto

Tout comme avec la loi Châtel, il est également possible d’obtenir la résiliation de son assurance moto et de changer votre assureur sans payer des frais, ni se justifier après 1 an d’engagement. En effet, la procédure est très simple. Il suffit de mentionner à votre nouvel assureur via un mandat d’autorisation, votre souhait de rompre votre contrat actuel. Ainsi, ce dernier se chargera de toutes les démarches administratives.

Toutefois, il convient de souligner que l’assurer doit d’abord trouver un nouvel assureur avant de songer à résilier son contrat d’assurance moto précédent. Sans quoi, il risque de se retrouver dans une situation d’illégalité. L’ancien contrat sera ainsi automatiquement rompu dans un délai de 30 jours suivant la date demande.

Est-il possible de résilier son assurance moto avant la 1re échéance ?

Il est bien possible dans certains cas de figure de faire une résiliation assurance moto bien avant la date de la 1re échéance. Il s’agit des cas de :

  • changement de situation
  • vente,
  • don ou cession,
  • destruction ou vol de la moto
  • hausse de la prime d’assurance moto.

Cependant, il convient de souligner que toutes les augmentations de prime ne sont pas éligibles à une résiliation. En effet, l’évolution réglementaire des taxes, les modifications dues à un malus peuvent alourdir le montant de votre cotisation. Vous devez vous renseigner auprès de votre prestataire si ces facteurs peuvent être utilisés comme un argument pour résilier votre assurance moto. Toutefois, pour changer de contrat d’assurance moto avec un nouveau rapport/prix avec de meilleures couvertures, il est recommandé faire recours à un comparateur et procéder à des simulations de devis en ligne.

A lire aussi :  Quel est le prix d'une assurance moto jeune conducteur a2 ?