Quel est le prix d’une assurance emprunteur ?

Lorsque vous souhaitez souscrire à une assurance emprunteur, il est important d’en connaître le coût. Le prix de cette assurance est calculé sur la base de plusieurs critères. Ce montant peut donc varier selon le type de formule ou encore de l’établissement bancaire qui la propose. Si vous souhaitez souscrire à une offre d’assurance emprunteur et désirez en connaître le prix, voici à combien cela s’élève.

Les prix d’une assurance emprunteur

Les différents tarifs en assurance emprunteur sont définis suivant plusieurs paramètres. Il s’agit notamment de:

  • la durée de l’emprunt,
  • du montant du prêt,
  • du niveau de couverture.

Les prix dépendent aussi de certains éléments essentiels.

Le prix selon l’âge de l’assuré

L’âge joue énormément sur le prix d’une assurance emprunteur. Les jeunes ont une assurance moins chère que les séniors, que ce soit dans les contrats bancaires ou contrats en délégation. En général, on remarque 0,25 % du capital emprunté pour les assurés âgés de 25 ans et 0,45 % pour les assurés âgés de 45 ans.

Il faut noter que ce prix ne s’appuie pas sur le capital restant dû, mais sur le montant total emprunté.

Prix selon l’état de santé de l’assuré

Le prix de l’assurance est défini en tenant compte de l’état de santé de l’assuré ainisi que son comportement à risque.

Par exemple l’assurance emprunteur d’un fumeur est relativement plus élevée que celle d’un non-fumeur.

Prix selon la profession de l’assuré

Selon que vous excerciez ou non une profession à risque, des surprimes ou des avantages peuvent entrer en jeu. Certaines mutuelles de la fonction publique par exemple exigent une tarification moins élevée que celle des banques pour une assurance emprunteur des fonctionnaires.

L’emprunteur est toujours informé du taux annuel effectif de l’assurance ( TAEA).

A lire aussi :  Quelles formalités médicales remplir pour avoir une assurance Prêt ?

Les cotisations d’une assurance emprunteur

Lorsque vous souscrivez à une assurance emprunteur, les frais de vos cotisations peuvent être calculés sur le capital initial ou sur le capital restant dû.

Cas des cotisations sur la base du capital initial

L’estimation de la cotisation annuelle sur le capital initial se fait sur le montant du capital emprunté à l’origine. Votre cotisation annuelle restera donc la même sur toute la durée de votre prêt. Pour déterminer le prix mensuel de l’assurance crédit, il faut juste multiplier le montant du capital emprunté par le pourcentage de l’assurance, puis diviser le résultat par 12 mois.

Exemple : Si vous empruntez un capital de 100 000 € sur 15 ans avec une couverture de 0,36 %, vous aurez une cotisation mensuelle de 30 € pour l’assurance emprunteur. Pour déterminer le prix total de votre assurance emprunteur, il suffit de multiplier : 30 € × 12 mois × 15 ans. Ce qui vous donne 5 400 €.

Cas des cotisations sur la base du montant restant dû

Le taux de cotisation sur le capital restant dû est directement lié à l’amortissement de votre emprunt. Le prix de vos cotisations annuelles diminue au fur et mesure que le capital à rembourser diminue. Ce taux est plus intéressant lorsque le taux de la cotisation est égal.

Il faut noter que certaines compagnies d’assurance facturent généralement une somme forfaitaire annuelle par tranche du montant emprunté. ( Tranche de 50 000 € par exemple).