assurance auto au kilomètre

Pourquoi choisir une assurance automobile au kilomètre ?

Votre voiture est souvent au garage ? Vous êtes un conducteur qui circule peu ? Selon la loi, vous êtes toujours obligé d’assurer votre voiture.

En revanche, une formule idéale est proposée pour ce type de conducteur : l’assurance au km. Alors, qu’est-ce que la formule au km ? Quel est son prix ? Quels sont ses avantages ? Découvrons !

Qu’est-ce qu’une assurance au kilomètre ?

L’assurance au kilomètre est une assurance qui permet à l’assuré de payer une prime modulable selon le nombre de km parcourus. Ainsi, sa cotisation varie selon sa réelle utilisation de la voiture. C’est la meilleure formule qui s’offre aux petits rouleurs.

Cette offre qui nous vient des pays anglo-saxons est dite PAYD (Pay As You Drive). Elle est de plus en plus proposée par les compagnies d’assurances en France.

Comment fonctionne une assurance auto au kilomètre ?

Le principe de l’assurance automobile au kilomètre est assez simple. Les tarifs appliqués dépendent principalement du nombre de kilomètres parcourus par la voiture. Donc, au lieu de payer ses primes selon la durée (par trimestre, par an…), le conducteur paye selon la distance parcourue en une année.

Aujourd’hui, les assureurs proposent deux types de fonctionnement :

  • Un forfait kilométrique ;
  • Un tarif minoré ;

Forfait kilométrique

Le tarif kilométrique permet à l’assuré de rouler un certain nombre de km / an. Ce dernier s’engage donc à conduire son véhicule selon cette distance déterminée au préalable et pas plus. Le plafond de cette distance varie de 7 000 km à 12 000 km.

Le tarif minoré

Si vous êtes vraiment un petit rouleur, le tarif minoré est l’option idéale pour vous. Cette formule vous permet de payer moins cher si vous parcourez moins que ce qui est prévu. Votre compagnie applique une réduction sur la prime à payer peu importe votre formule de base.

A lire aussi :  Qui propose une assurance auto sans avance d'argent ?

Assurance au kilomètre et boitier électronique

En vous inscrivant à une assurance au kilomètre, vous acceptez systématiquement d’embarquer avec vous, un boitier électronique à bord. C’est un outil moderne et performant de géolocalisation qui transmet, en temps réel, toutes les données inhérentes à votre déplacement : durée de conduite, nombre de km parcours, type de route, horaires de conduite…

Bien évidemment pour proposer un tel service, les compagnies d’assurance offrant la formule au km doivent d’abord avoir l’accord et l’autorisation de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés). Cette dernière encadre toute opération de collecte de données personnelle. Vos données sont bien protégées.

Qu’est-ce qui se passe si je roule plus ?

En souscrivant à une assurance au km, la compagnie d’assurance vous fait signer un engagement écrit où vous vous engagez à ne pas dépasser la distance indiquée par votre assureur. Mais qu’est ce qui se passe si vous dépassez le seuil ?

En réalité, en dépassant le plafond indiqué par votre assureur de quelques km, vous ne serez pas pénalisé. Par contre, si vous dépassez nettement cette distance, un surcoût sera appliqué. Donc, il est recommandé d’être bien sûr de ses habitues de conduite avant d’opter pour cette option, car vous allez payer plus cher en cas de non-respect de la promesse.

Bon à savoir : vous avez décidé de résilier votre assurance automobile au kilomètre ? Alors, sachez que la désinstallation du boitier électronique vous coûtera 60 €.

Quelles sont les différentes formules de l’assurance auto au km ?

Tout comme les autres types d’assurance, l’assurance automobile au kilomètre se décline en 3 formules différentes :

  • Assurance au tiers ;
  • Assurance Intermédiaire ;
  • Assurance tous risques ;
A lire aussi :  Toutes les informations sur l'assurance automobile au tiers

Chaque assuré est libre de choisir la formule qui s’adapte le plus à ses besoins.