assurance auto au tiers

Toutes les informations sur l’assurance automobile au tiers

L’assurance automobile au tiers vous assure contre les potentiels dommages que vous pouvez causer à autrui ou à ses biens dans le contexte d’un accident. Autrement dit, si cela arrive, elle couvrira les compensations ou dédommagement qui pèsent sur la personne responsable des dégâts matériels ou physiques touchant la personne affectée. Dans cet article, nous allons voir l’étendue de la couverture de l’assurance au tiers. Quand donc opter pour ce type d’assurance et quelles sont les garanties optionnelles auxquelles vous pouvez souscrire ?

Comment fonctionne l’assurance automobile au tiers ?

L’assurance automobile au tiers ou assurance responsabilité civile est simple à comprendre une fois que l’on a compris ce que représente le tiers. La personne ou l’organisation qui souscrit une assurance automobile est la première partie, la compagnie auprès de laquelle vous souscrivez une assurance est la deuxième partie. Si vous êtes responsable d’un accident, vous pourriez blesser une autre personne ou endommager ses biens, il s’agit là du tiers dans cette situation. D’où la dénomination de ce type d’assurance qui prend en charge les frais de dédommagement des dégâts causés à autrui par le conducteur en tors, si ce dernier a souscrit à ce type d’assurance.

L’étendue de la couverture de l’assurance auto aux tiers

L’assurance auto aux tiers inclut généralement les garanties suivantes.

Dommages matériels

Ce type de couverture paie pour les dommages que vous (ou quelqu’un qui conduit votre voiture avec votre consentement) causent à la propriété de quelqu’un d’autre. Par exemple, si que vous êtes impliqué dans une cintreuse d’ailes et que vous êtes reconnu coupable, ce type de couverture entre en jeu. Cependant, les dommages causés à votre propre véhicule suite au sinistre ne sont pas pris en charge par l’assurance auto aux tiers.

A lire aussi :  Jeune conducteur, faut-il choisir une assurance Auto provisoire d’un mois ?

Dommages corporels

Cette couverture paie pour les blessures liées à un accident que vous infligez à quelqu’un, il peut s’agir de vos passagers ou des personnes à bord d’autres voitures impliqués. Toutefois, votre propre personne n’est pas incluse dans cette assurance, les frais médicaux pour votre propre remise en état resteront à votre charge.

L’assurance auto au tiers plus offre quant à elle une couverture, améliorée. En plus de la couverture responsabilité civile, elle propose les garanties suivantes :

  • protection juridique : prise en charge des indemnités de justice en cas de litige en rapport avec votre véhicule ;
  • bris de glace : protège les composants vitrés de votre voiture ;
  • incendie : vous assure un dédommagement en cas d’incendie ;
  • catastrophes naturelles : ouragans, inondations, séisme, etc.

Dans quels cas choisir l’assurance automobile aux tiers ?

Étant l’assurance la moins onéreuse, mais aussi la moins complète, voici les cas où un automobiliste a à y gagner en souscrivant une assurance automobile aux tiers :

  • dans le cas où le propriétaire de la voiture se sert très peu de cette dernière (il a peut-être un véhicule de travail qu’il utilise régulièrement) ;
  • les personnes avec un petit budget : les garanties minimum et une prudence maximum sont la clef pour diminuer son budget auto ;
  • les détenteurs d’une voiture à faible valeur : dans ce cas, il est plus ingénieux de choisir un contrat d’assurance économique.

Quelles sont les garanties optionnelles auxquelles vous pouvez souscrire ?

Voici deux garanties optionnelles que vous pouvez ajouter à votre contrat d’assurance auto au tiers plus.

L’assistance du véhicule

En cas d’accident ou de panne, cette assurance vous décharge du coût de conduite de votre voiture vers un garage pour réparation. Certains contrats proposent l’option « assistance véhicule 0 km », qui vous dépanne depuis chez vous.

A lire aussi :  Trouver le meilleur prix d'assurance auto au tiers jeune conducteur ?

La garantie dommages collision

Cette garantie prend en charge tous des dommages matériels de votre voiture en cas de sinistre, même si vous en êtes le responsable. Toutefois, pour qu’elle soit valable, le tiers concerné par l’accident doit être identifié.