Faut-il souscrire à une assurance vélo ?

Votre assurance habitation ne couvre pas le vol de votre vélo. Vous devriez souscrire une assurance vélo pour vous protéger lorsque vous roulez à vélo à l’extérieur de votre maison. Vous devez toujours être prudent lorsque vous faites du vélo. Votre assurance vélo vous protège des accidents mais pas des blessures. Vous devez également vérifier si votre police inclut une couverture pour les vélos. Vous devez souscrire une assurance vélo spécifique qui couvre le vol de votre vélo, ainsi que la casse ou les dommages matériels, et l’assistance. Votre contrat multirisque habitation ne comprend pas ces garanties.

Est-ce obligatoire ou utile de souscrire à une assurance vélo ?

Les vélos sont chers. Vous devez être prudent lors de leur achat. Lorsque vous achetez un vélo, assurez-vous de savoir combien il coûte. N’oubliez pas de vérifier les tarifs d’assurance avant d’acheter un vélo. L’assurance vélo n’est pas obligatoire, mais si c’est votre moyen de transport principal ou si l’achat de votre vélo a coûté très cher, il est préférable de se protéger en cas de vol ou accident.

Qu’est ce qu’une assurance vélo ?

L’assurance vélo couvre tous les vélos neufs. Les vélos d’occasion sont également couverts par une assurance vélo. L’âge d’un vélo n’a pas d’importance lorsqu’il s’agit d’une assurance vélo. Cependant, si votre vélo coûte plus de 8 000 euros, vous devriez souscrire à un autre type d’assurance. Les vélos traditionnels ou VTT sont couverts par une assurance vélo. Les vélos électriques sont eux couverts par une assurance vélo et vélo électrique.

Les vélos électriques sont classés comme « vélos électriques rapides » si la vitesse du moteur permet de dépasser 25km/h ; dans ce cas une assurance sera obligatoire. Ces vélos doivent être immatriculés et posséder une carte grise, porter un casque et sont interdits de circuler sur les pistes cyclables. En dessous de la limite de 25km/h, les vélos électriques les plus populaires sont considérés comme des vélos « classiques », et n’ont pas besoin d’assurance obligatoire. Il s’agit d’un vélo à assistance électrique.

Avant de souscrire, vérifiez que vous êtes en possession de : La facture de votre vélo. Votre facture antivol (pour prouver que vous avez payé votre vélo). Votre cadenas est sur la liste des marques et modèles autorisés. Le numéro de série de votre vélo. Vous devez respecter strictement toutes les contraintes qui vous sont imposées par l’assureur. Sinon, en cas de sinistre, vous ne serez pas couvert.

A lire aussi :  Comment assurer un scooter pour un mineur ?

Vol de vélo comment faire jouer mon assurance ?

En France, plus de 1000 vélos sont volés chaque jour. Heureusement, si vous utilisez régulièrement votre vélo, la probabilité que vous en soyez victime est faible. Vous devez être conscient des conseils suivants lorsque vous conduisez votre vélo :

  • Gardez un œil sur les personnes ou les véhicules suspects, en particulier ceux qui semblent chercher quelque chose.
  • Ne laissez pas votre vélo sans surveillance.
  • Verrouillez correctement votre vélo.
  • Utilisez un antivol à chaîne au lieu d’un antivol à câble.

SI votre vélo est volé à votre domicile, il peut être couvert par votre contrat multirisque habitation si vous suivez les recommandations de votre assureur. Sinon il faudra faire fonctionner votre assurance vélo.

Vous venez de vous faire voler votre vélo : assurez-vous de signaler le vol le plus tôt possible. N’attendez pas trop longtemps avant de le signaler, sinon votre assurance pourrait refuser de payer. Déposez une réclamation dans les 24 heures après avoir remarqué que quelqu’un vous a volé quelque chose. Suivez la procédure de réclamation décrite par votre compagnie d’assurance.

Étape 1 : Déposez une plainte pour signaler le vol de vélo. Vous recevrez un PV du poste de police ou de la gendarmerie, et une réclamation d’assurance vous sera envoyée par la compagnie d’assurance une fois que vous aurez déposé la plainte.

Étape 2 : Contactez votre assureur. Si vous n’avez pas d’assurance vélo, vous ne recevrez aucune indemnisation en cas de vol de votre vélo.

Etape 3 : Suite à votre déclaration de sinistre auprès d’une compagnie d’assurance et l’envoi des justificatifs nécessaires, vous recevrez une indemnisation selon les conditions de votre contrat, généralement le remboursement de votre vélo sera forfaitaire, en fonction de la valeur d’origine de votre vélo .

Quel est le prix d’une assurance vélo ?

Les tarifs des assurances vélo dépendent du prix d’achat des vélos, des options choisies (vol, vol + casse, assistance, responsabilité civile), et pour certains départements. Les grandes villes ont tendance à facturer des taux d’assurance plus élevés en raison du grand nombre de vols plus importants.

A lire aussi :  Comment résilier un contrat d'assurance moto ?

Une police d’assurance vélo est un investissement important. Il protège votre vélo contre le vol ou les dommages accidentels. Vous pouvez l’assurer moyennant des frais mensuels. Le prix dépend du type de vélo que vous souhaitez couvrir, du montant que vous êtes prêt à payer et du type de garantie dont vous avez besoin.

Le prix varie selon le type de vélo, les options choisies et le lieu de résidence.

  • Tarif Métier : Vélo (500€) : 2€ à 3€/mois
  • Vélo de ville (500€) : 3€ à 5€/mois
  • Vélo électrique (1000€) : 5€ à 7€/mois
  • Vélo cargo (4500€) : 19€ à 29€/mois
  • VTT électrique (8000€) : 42€ à 54€/mois

Assurer son vélo contre les dommages corporels subis par le cycliste

Les dommages corporels résultant d’un accident de la circulation sont indemnisés par l’assureur du véhicule. À moins que la victime ne commette une faute inexcusable (comme courir sur la route sans regarder), la seule cause de l’accident est le conducteur.

Les enfants bénéficient d’une assurance extrascolaire individuelle ; en cas d’accident, ils sont couverts

Les cyclistes de moins de 16 ans ou de plus de 70 ans sont tenus de porter un casque lorsqu’ils font du vélo. Cette loi s’applique également aux personnes titulaires d’un taux d’invalidité au moins égal à 80% au moment du sinistre.

Lors d’un accident d’automobile, si vous êtes responsable de l’accident, votre police d’assurance individuelle peut couvrir les blessures que vous subissez à titre d’indemnisation. Cependant, votre compagnie d’assurance automobile ne paiera pas les dommages matériels causés par l’accident. Vous devrez vous assurer d’avoir une couverture suffisante pour couvrir à la fois vos frais médicaux et les réparations de votre véhicule.

Assistance et dépannage de l’assurance vélo

Généralement en option, ces garanties vous permettent de bénéficier d’un transport lorsqu’il est impossible de rentrer chez vous. Cette option peut aussi être utile pour les vélos électriques et les VAE qui pèsent généralement environ 20-30 kg. Lorsque le vélo ne roule plus et doit être transporté, cette garantie est très utile ! L’étendue de la garantie varie sensiblement d’une assurance à l’autre, avant de souscrire à une option d’assistance, nous vous conseillons de vous renseigner.

A lire aussi :  Vers qui se tourner pour avoir une assurance moto 50cc pas cher ?

Il y a beaucoup de choses qui peuvent arriver quand on fait du vélo. Vous pouvez avoir un accident, tomber, perdre le contrôle, etc. Dans ces situations, vous devez savoir ce qui se passe après l’accident.  Les polices d’assurance couvrent différentes choses. Vous devez les connaître avant de souscrire à un régime d’assurance. Vous pouvez obtenir des informations sur votre politique en vous référant au fichier IPID.

Quelles couvertures vous apporte votre assurance vélo ? 

Lorsque vous souscrivez à une assurance vélo, vous vous protégez évidemment contre les vols et les tentatives de vols. Votre véhicule est remboursé par l’assurance en déduisant une franchise. Elle représente 5% du prix du vélo pour un vol, et 10 % pour une tentative de vol qui aurait mis votre vélo hors d’état de marche. L’assurance prend aussi en considération la vétusté du véhicule pour calculer son prix réel. Vous pouvez d’ailleurs dès à présent souscrire une assurance velo sur ce site internet pour vous protéger des vols. 

Mais les couvertures ne s’arrêtent pas là. Vous êtes également protégés contre les dégâts matériels. En cas de chute ou de collision qui nuit au bon fonctionnement de votre véhicule, vous êtes intégralement remboursé, en déduisant encore une fois une franchise. La franchise pour les dégâts matériels est fixée à 10 % du prix réel du vélo. Un minimum de 50 euros est imposé sur la franchise. Cela signifie que si votre vélo coûte moins de 500 euros, vous devrez débourser 50 euros quoi qu’il arrive. 

Vous êtes aussi couvert contre les catastrophes naturelles qui pourraient intervenir proche de chez vous. Si une tempête emporte votre vélo, ou bien si la chute d’un arbre venait à le faire tomber, vous êtes indemnisé. Le système de franchise est un peu particulier pour ce type de sinistre. Une règle exige une franchise minimum de 380 euros, puisque les catastrophes naturelles touchent généralement beaucoup d’assurés au même moment. Les catastrophes technologiques sont, elles, complètement assurées et sans condition de franchise. 

Enfin, vous pouvez choisir l’option pour vous protéger contre les dégâts corporels. L’assurance vélo vient s’additionner à votre assurance de responsabilité pour vous protéger vous et vos proches, même en cas d’accident responsable.